Ma lutte (Net-tape Chapitre 2/ 2008)

Je continue ma lutte même si la zik me fait péter les plombs A cause d’elle j’ai lâché les cours et je n’ai pas eu de diplôme Heureusement que ma mère ma soutenu grave Sinon je serais un dealer de coke ou un accro au crake Je n’étais qu’un ado mais mec mes idées voulaient s’évader Je voulais être vétérinaire au lieu de sa je suis qu’un vendeur sans papier J’ai fait l’armé pour faire plaisir à ce pays de merde ! J’ai perdu mon temps à obéir maintenant je suis qu’un soldat pour la guerre Mais la guerre elle est ou ? Surement pas ici On nous apprend des choses qu’on ne peut pas utiliser dans nos vies Civile les rêves s’envolent le temps passe trop vite La vie est courte donc je me bats pour que mon blaze puisse survivre Je délivre sur ce titre des phrases pleines de sincérité Des mots simple qui se mari à mes vers rédigé Pendant des heures le soir tard pour trouver le sommeil Ou le matin très tôt dès que le soleil me réveille Je garde espoir car mes gens comptent sur moi Ma famille mes amis bref ceux que je compte sur mes doigts J’ai la foie et la rage de réussite car je vie dans la galère Je vie pas dans le ghetto mais les factures font que je m’en mords les lèvres Bientôt l’aire sera payante au point ou j’en suis Je suis l’image du rappeur qui rap pour sa survie Surpris par cette société qui me mange à la cuillère Je lève mon troisième doigt car chaque année ils veulent me la faire à l’envers Parfois j’aimerai partir loin mais j’ai peur de tout lâcher J’ai analysé seul dan mon coin pour ne rien vous cachez Ça fait des jours des mois des années que je raconte ma life au mic Que mes origines me trahissent car basané sa paye moins Je construis ma vie même si l’envie de percer me ronge J’suis souvent perdu dan mes idées comme un architecte je plonge Dans mes projets « dur à réaliser » J’use de ma volonté, mure est mon écriture sur papier Jai le courage et la sagesse pour que le hip-hop progresse J’aimerai que ma générasse comprenne qu’il ne suffit pas de se test Pour montrer qu’on est meilleur car ce n’est pas des textes en vrac Qui font de nous des stars c’est le vécu qui nous construit et pas une simple Prose écrite pendant un trippe d’un bédo de shit Ou même en étant alcoolique ou dépendant de drogue prescrite Je me base pas sur des messages qui non pas de valeur Come divers artistes mon combat est infini et n’a pas d’heure De pose de fin de début juste un débat Celui de préserver cette culture et ça jusqu’à mon départ…