Eux et nous (Album Quand j’étais môme 2011)

1er couplet :

Je parle d'une réalité que l'homme oublie exprès Et n'espère que s'occuper de sa personne on laisse faire Des fillettes se faire mutilé violé en Afrique Alors qu'ici on ne pense qu'a son fric et se goinfré d'hamburger et de frites T’es libre de dire ce que tu pense mais réfléchis avant L’ignorance rend ivre les chanceux qui sont dans ton genre L’or pour toi n'est qu'un symbole qui représente la vie La bas ils ne rêvent que de nourriture pour rester en vie Téma les images qui défile à la télévision Personne ne se sent responsable donc pas de réflexion Juste un zapping sur mtv ou m6 ou France 3 J’aimerais que notre génération au volant respecte la loi Eux ils n'ont pas d’eaux chauffées, ou un lit bien douillet Eux ce galère la nuit pour dormir même bien mouiller Eux n'ont pas la chance d'étudier ou même de taffer comme nous Eux se sont battus pour survivre et suivre une seule route

Refrain

Eux et nous ce n'est pas pareil On veut que du bénef (pendant que eux ils soufrent!!) On ne cherche pas de remède On pense qu'a nos fesses t'entend pas? Les appels au secours !! Eux et nous ce n’est pas pareil Il ya pas photo frère (ne me dis pas que t’es sourd ?) Combien meurt par minutes, de faim, de soif mais lute car la vie est un combat sans fin.

2ème couplet :

Pendant que tu roule en voiture et que t’allume ta radio Eux ils marchent des heures sous le soleil qui leur crame la peau Quand t’es a la piscine et que tu râle parce que t’as glace a fondu Eux soupire parce qu’il n’a pas plu et que la sécheresse est rude Rappel toi toutes ces fois que t’as dis que t’aimerais être a leur place Vie leur vie pour voir, tu verras que ce n’est pas aussi simple Quand la nourriture se fait rare et que les maladies frappent Pas de médicament ni de calment donc ca fini en larmes En drame, car sur terre il y a des guerres et des traitent Pendant que d’autres se la coule douce sur une belle plage de rêve Ils rêvent d’évasion, de formation, de réussite Pour que leur génération future puisse partir d’ici Une lueur d’espoir mais des kilomètre les éloignent Par cargo, combien sont mort dieu en témoignent. Paix a leur âmes…paix a leur âme…la volonté n’a pas de limite Mais la c’est plus qu’une nécessité c’est une question de survie

Refrain x2

3ème couplet :

Combien d’entre eux voudraient connaitre les vrais jouets des enfants Ici on les balance une fois qu’ils sont usés un instant Eux s’amusent avec ce que la nature peut leur offrir Nous on préfère les exta, la coque et les boites de nuit Eux n’ont pas de médecin ni de moyen pour pouvoir se guérir Ici on y va pour la moindre éraflure ca me fait rire Eux vivent en famille et partage le moindre bout de pain Ici le divorce est un combat une histoire sans fin La famille s’est sensé être sacré et même soudé Ici que tu sois même du sang on peut te poignarder La bas leurs rêves sont limités pas de possibilité Ici en glande car tout est facile sans se mobiliser Combien.Rêvent….. Combien rêvent… de s’en sortir… Combien ….rêvent…. Mais combien…rêvent….de changé de vie Ne laisse pas le hasard faire les choses Bat toi que tu sois d’Amérique latine, d’Afrique, ou d’Asie crois-moi La couleur ne signifie rien c’est la parole qui compte Etre constructif, avoir des envies des projets à défendre. Trop baisse les bras trop tôt…se paumé c’est rare loco Il faut que tu te démarque solo, construit tes armes à fond Ne lâche rien….tu est maitre de ton destin T’as les cartes en main, écarte le mal, je ne vais pas te faire un dessin

Refrain x2